Opération Hollywood , relation entre le Pentagone et Hollywood.

Publié le par Sacha Dratwa


Dans une société où les images priment souvent sur les discours politiques, l’industrie cinématographique américaine est à la fois le reflet de la puissance de Washington et l’un des meilleurs promoteurs de ses valeurs. Les stratèges du Pentagone offrent à Hollywood ses meilleurs scénarios – ce qui n’exclut pas des relations parfois houleuses. En retour, le soft power de la " Cité des anges " constitue, lorsqu’il est intelligemment utilisé par les autorités, une arme nettement plus redoutable que les attributs traditionnels de la puissance. Au-delà de ce contrat " donnant-donnant ", cet article étudie la variété et l’étroitesse des liens qui unissent les deux univers et comment, de vecteur de la puissance américaine, Hollywood est passé à l’action, devenant un acteur à part entière des relations internationales.


De faite , le Pentagone a créé un bureau qui concorde le contenu des films produits a Hollywood et les actions diplomatique américaine dans le monde. Le bute principale est de créer un consensus autour des valeurs américaine que le pentagone est intéresse à promouvoir. L'intérêt du monde occidentale , "soft power" , l'idée de puissance est le faite d'influencer les autres et les pousser a se comporter comme on le désire.
Il y a plusieurs façons de le faire:
1. Par la menace physique.
2. Par intérêt financier.
3. Par la participation de "l'ennemi" aux valeurs que l'on veut faire passer , ce qui le forcera a vouloir ce que tu veux. Si on arrive a pousser une personne a vouloir ce que l'on veut , il ne faudra point utiliser la menace et les finances. 

C'est pour cela que les États - unis essaye un maximum  d'investir dans le cinéma , car il atteint quasiment chaque foyers à travers le monde.

Donc , le cinéma américain se trouve souvent en relation avec l'armée , qui l'utilise  afin d'améliorer son image auprès de la population. Les films de se genre dépendent de l'armée , au niveau de tournage , des archives et du matériel( avion , arme,...), il y a  deux possibilités de censures:
1. Au niveau technique :
l'armée pourra exiger des changements dans le scripte.
2. Au niveau de la création
 : une auto - censure , un prod
ucteur qui sait que son film dépendra de l'armée , l'écrira en fonction de ce qui plait au pentagone.

Exemple:
Top gun : Le film a été créé en coopération avec l'armée de l'air américaine. L'armée a fourni avions , vidéos , pilotes et tout ce dont le producteur a eut besoin. Le résultat d'une telle production , quelques années plus tard durant la guerre du Golf en 1991 , les américains ont soutenu dans leur grande majoritée cette guerre en étant sure de la victoire.



Cette article peut sembler anti - américain , mais , selon moi les USA se battent pour un monde libre et meilleur  , malheureusement cette campagne est coincée entre le monde libre et le monde de toutes les extrêmes ( islamisme , communisme,...). Il aurait bon  beau de savoir que les États - unis ne fera pas de propagande mais il n'y a pas de choix possible. Il faut se battre pour un monde démocratique que défend l'occident contre les dictatures envahissantes de l'islam.

 

Publié dans Communication

Commenter cet article